Papa je t’adore, mais sérieusement, pourquoi avoir voulu que tes gènes roux s’imposent sur ma peau ?

Merci cependant de ne pas m’avoir transmis tes cheveux roux, ce qui m’aurait valu bien des moqueries dans la cour de récré. Mais les quelques tâches de rousseurs qui apparaissent au soleil et qui me donne une peau particulièrement propice aux coups de soleil, tu n’étais pas obligé !

Si aujourd’hui, je trouve que ça a son charme, petite, je les détestais. Une dame m’a dit un jour : « Oh comme il est mignon ton petit jardin fleuri ! » En parlant de mes tâches de rousseurs sur le nez; j’avais 6 ans, je l’ai haït de les avoir remarqué.

Mais bon, pour revenir aux coups de soleil et au bronzage mate que je n’aurai jamais (finalement j’aurais préféré une belle chevelure à la Audrey Fleurot…), j’ai cependant une astuce naturelle pour prendre les UV nécessaires pour masquer ma peau « cachet d’aspirine » : l’huile de carotte!

20140709-120925-43765031.jpg

Je l’applique comme hydratant avant de sortir pour que ma peau capte le maximum de soleil. Ça donne un petit teint légèrement hâlé et une bonne mine, ainsi je n’ai plus l’air malade.

ATTENTION : une princesse ne s’expose jamais entre 12h et 16h sous peine d’être aussi rouge que les tomates dans son assiette, et ça ne dispense surtout pas de la crème solaire bio !

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 comments on “Mon Papa est roux, adieu beau bronzage…”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *